World Press Photo 2017 : Une prise de conscience

19 septembre 2017 - par Marine

Poignante et édifiante comme à son habitude, la 12eme édition du World Press Photo expose jusqu’au 1er octobre des clichés de journalistes du monde entier, au Marché Bonssecourt dans le Vieux Montréal.

L’experience que propose de vivre cette exposition est unique au monde. En s’armant de courage et surtout en gardant l’esprit ouvert, il est possible d’y admirer près de 150 photographies interpellantes de l’actualité internationale. Toutes sont réalisés par le soin de journalistes impliqués dans leur métier. Cette année, 5000 d’entre eux ont soumis environ 80 000 clichés à un jury qui a pris le soin de les départager pour n’en présenter que les meilleures et surtout pour attribuer le prix de la photo de l’année.

La conjoncture internationale actuelle se caractérise par de nombreuses guerres, un flux migratoire important, encore et toujours la famine, et surtout d’autres tristes réalités pas toujours transmises objectivement dans les médias. Cet évènement à le mérite de présenter des images qui ne vont pas par quatres chemins : elle poussent à réfléchir sur ce qu’il se passe autour de nous. C’est abérant de voir des prisonniers dormirs les uns sur les autres dans les escaliers d’une prison des philippines, choquant de voir un rhinocéros dépourvu de sa corne à cause de braconniers, génant de voir une petite fille appeurée devant sa maison lors d’une offenssive sur Mossoul, blessant de voir des orphelins s’enlacer et pleurer sur une embarcation de réfugiés en méditerranée… Les photos provoquent des réactions et sentiments exacerbés.

La veracité des images remet les visiteurs à leur place, il est impossible de rester indifférent face à ce qu’il se passe présentement, parfois meme pas très loin de chez nous. Des photo-reportages retracent des histoires boulversantes et racontent ce qu’il se passe à petite échelle pour nous laisser imaginer la grande. Le World Press photo ne laisse pas indifférent et c’est pertinement pourquoi il est essentiel de s’y déplacer, parce que tout le monde mérite de voir le monde tel qu’il est et pas tel qu’on aimerait qu’il soit.

On peut aussi saluer le travail remarquable des journalistes sans qui de nombreuses réflexions ne seraient pas permises. En capturant ces clichés efficaces, ils participent à écrire l’histoire et surtout impactent fortement les jugements. L’art photographique stimule la pensée, cette exposition rassemble les visiteur et invite la société à comprendre des enjeux significatifs. Le point fort de World Press Photo est, et restera son honnêteté.

Étiquettes : , , , ,

Categories:

2 réactions sur “World Press Photo 2017 : Une prise de conscience”

  1. Charles Auger dit :

    Très bon article Marine!! Tu décris parfaitement le sentiment que nous avons en regardant les photos au World Press Photo. Ces dernières te font réfléchir aux sujets d’actualité à l’international.

  2. hangbtblog dit :

    Je partage l’idée sur la veracité des photos ainsi que leur rôle journalistique. C’est triste mais il faut savoir cette vérité qui déchire une partie de la population qui est victime de la violence et de l’ignorance. Il sera plus judicieux si tu peux mettre quelques photos pour illustrer tes propos. Un article très sympa! Merci!

Réagissez

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.