PETA contre le festival YUL EAT

11 septembre 2017 - par sarah lubin

Le 2, 3 et 4 septembre dernier a eu lieu la 3e édition du festival YUL EAT au Vieux-Port de Montréal. Cet événement où les passionnés de la fine cuisine se regroupent afin de participer à un parcours de dégustation. Lorsque la viande de phoque est présentée au menu, PETA s’empresse de manifester leur mécontentement.

Un autre festival de nourriture

Parmi les autres festivals populaires montréalais tels que le festival de la poutine, les bouffons et autres qui font la promotion de la découverte culinaire, le festival YUL EAT s’y est rajouté pour une 3e année consécutive. Cet événement regroupe les grands adeptes de la cuisine et de viande fraiche afin de les faire découvrir des menus succulents. Un des chefs présents à cet évènement à profiter de l’occasion pour enseigner à ses élèves comment cuisiner de viande de phoque et l’organisme PETA n’est pas rester indifférent. Trois défendeurs des animaux se sont présentés au festival pour manifester.

peta

 

La défense des animaux à tout prix

PETA est un organisme à but non lucratif qui a comme but de faire respecter le droit des animaux parmi la société. Ils s’emparent donc du devoir de faire respecter la vie animale et faire pression sur les fonctionnements des usines à production et les commerces des viandes animales. Cet manifestation n’est pas une première pour PETA, un autre moyen de sensibilisation à fait jaser l’an dernier lors du Ribfest annuel à Ottawa. Un supporteur de PETA avait manifesté nue sur un grill de BBQ afin de distribuer son message contre l’usage de la viande animale à des fins culinaires.

Carnivore à vos choix

Bien qu’un grand nombre de festivals utilisent pour la plupart de la viande en grande quantité dans leur menu, il est cependant inévitable de dire que la production de nourriture et la cruauté animale est un enclin dans la société. Les organismes comme PETA ont donc du pain sur la planche et de la détermination. C’est tout un défi de sensibiliser un maximum de gens dans un monde où être un carnivore s’incruste depuis la toute première bouchée de solide.

crédit photo: PETA site officiel

 

Étiquettes : ,

Categories:

Une réaction sur “PETA contre le festival YUL EAT”

  1. Marine dit :

    PETA est un élément important de ton article et en décrivant l’organisme vers la fin de ton édito j’ai eu du mal à comprendre ou tu voulais en venir, l’angle est pas très clair. Aussi est ce le phoque qui les a interpellé ? Ou tout simplement les grandes quantitées de viandes que présentait le festival ? j’ai l’impression que tu as pas vraiment aimé le sujet de ton édito parce que je sais que tu sais bien défendre tes points de vu!!

Réagissez

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.