Un dictateur succombre

28 octobre 2011 - par Stephen Marshall

Après plusieurs années de conflit et de dictature, le dictateur Libyen Mouammar Kadhafi, est tué par balle jeudi dernier. Selon Le Parisien, la famille de Kadhafi a décidé de porter plainte d’un assassinat contre lui. Les circonstances ne sont pas claires. Que peut-t-on savoir ?

Un mystère non résolu

La Libye subit des situations troublantes avec le gouvernement. Un pays qui subit des opérations militaires en plein jour, des coups de feu en profusion et des soldats qui mènent les rues. La population tente de rester à l’affut, mais la plupart protestent leurs droits. Depuis plusieurs mois, l’OTAN, sont à la recherche de ce dictateur qui a été menacé par des militants Anti-Kadhafi. En partenariat avec le pays, les États-Unis tente de trouver cette raison ‘injuste’ de la mort du dictateur. Il était l’un des grandes puissances dans le monde pétrolier qui mets à risque le prix du baril. À propos de la mort de Kadhafi, les circonstances ne sont toujours pas claires et des pays internationaux tente de répondre a ces questions.

42 ans de règne

Pour près de 42 ans de sa vie, le colonel a subi un passé très lourd avant d’être à la tête du pays. Il est considéré comme l’un des plus anciens dirigeant arabe et africain. On pourrait dire, que c’est un personnage qui aime faire rire le monde de disant des propos. Mais avant de dire des propos injustes contre lui, voici un résumé de son passé. Le 1er septembre 1969, il mène un coup d’état le roi Ldris 1er et le transforme en régime. Dans les années 80, il a été accusé de soutenir quelques actes terroristes comme : attentat de Lockerbie et l’attentat du vol UTA. Dans les années 2000, il a été reconsidéré sur la scène internationale après avoir aidé des victimes de Lockerbie. Peu après, il a été réprimé par la révolte populaire qui a débuté en février qui lui rend à son décès le jeudi 20 octobre dernier.

La chute

Depuis février 2011, la Libye est en crise et la population en subit les conséquences. Les rebelles Anti-Kadhafi sont en hausse et commence à faire une chasse au trésor. Selon les rebelles, ils doivent compter sur l’aide de L’OTAN

Kadhafi en 2008 - http://www.lemonde.fr

pour bien entamer la poursuite. À cause d’une situation qui est triste et fâchant, plus de 20 000 paysans libyen sont morts à cause des bombardements et les fusillades en ville. Plusieurs mois passent et un mandat d’arrestation a été émis pour capturer le colonel en question. D’après la CNT, aucun signe de Kadhafi n’a été retrouvé dans les alentours de la Libye. Avec le soutien de l’ONU, le conseil de sécurité de dix pays différents a appuyé la résolution. C’est-à-dire, qu’il aurait des extractions de vols aériens et encore plus. Il y a eu plusieurs réactions concernant la crise en Libye et plusieurs pays veulent venir en aide a population.

L’après-Kadhafi

La mort de Kadhafi a fait plusieurs content et d’autres sont mécontents de la situation. Certains disent que sa mort a été un assassinat et que d’autres, c’est les rebelles qui l’ont tué avec succès. Avec son décès, on pourrait dire que les guerres sont terminées dans les villes et que l’armée se retire tranquillement. Cela a été un problème majeur qui a fait de grosses cicatrices au pays et doit prendre le temps de bien se remettre en marche. Les paysans ont comme mission de trouver un nouveau dictateur capable de bien représenter son pays. On sait que l’avenir de ce pays, sera marquant pour toute la population libyenne. Pour la suite des choses, il faudra attendre quelques mois avant de bien se reprendre en main.

Étiquettes :

Categories:

Une réaction sur “Un dictateur succombre”

  1. Jean-François Auger dit :

    Très bon article mon Stephen ! Cependant, n’oublie pas la prochaine fois de mettre en gras les passages importants et améliore ta légende. Nous savons que c’est Kadhafi, mais peut-être aurais-tu pu prendre une photo plus récente. Pour tes liens, Wikipédia n’est peut-être pas la meilleur source. Bref, continue ton bon travail on achève !

Réagissez

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.